COVID-19 : Quelles implications pour l'Huissier de Justice ?

COVID19 : Quelles implications pour l'Huissier de Justice ?

COVID-19 : Quelles implications pour l'Huissier de Justice ?

L'actualité n'a pas pu vous échapper, certaines entreprises sont contraintes de cesser leurs activités.

L'Etude d'Huissier est une entreprise considérée comme essentielle (l’art. 8 de l’arrêté ministériel du 18 mars 2020 relatif aux mesures urgentes pour limiter la propagation du coronavirus COVD-19).

Cela ne nous a pas empêché de prendre des mesures à l'égard des collaborateurs et de la population au sens large :

- fermeture au public des guichets des 3 bureaux ;
- mise en place du travail à domicile pour la majorité des collaborateurs ;
- distanciation entre les collaborateurs pour lesquels le télétravail n'a pas pu être mis en place.

Dans un souci d'éviter la propagation du virus à travers l'activité de l'Huissier de Justice, acteur de terrain, en concertation avec la Chambre Nationale, nos interventions doivent être limitées aux mesures urgentes. Et dans ce cadre, sur le terrain, la distanciation et les mesures d'hygiène à l'égard du justiciable restent de mise.

En voici quelques exemples (liste non exhaustive) :

- délai de prescription ;
- voies de recours : opposition, appel, cassation ;
- procédures de divorce ;
- mesures protectionnelles à l'égard des enfants ;
- expulsion, saisies, ...

Pour les autres missions, nous traitons vos dossiers en cours et vos demandes nouvelles dans la mesure de ce qui nous est autorisé. Pour le surplus, nous les exécuterons dès la levée des mesures.

Enfin, l'Huissier de Justice, en sa qualité de gérant d'entreprise, est bien conscient que cette crise sanitaire aura des répercussions financières à l'égard des entreprises dont les activités sont suspendues et des citoyens voyant leurs revenus diminuer. A cet égard, nous veillerons à être attentif et continuerons à faire preuve d'humanité.

#prenezsoindevous

#prenonssoindesautres